Partie des adorations

Leçon 3 : Le woudou’: actes obligatoires et actes surérogatoires

 

Le woudou’ fait partie des conditions de validité de la prière, conformément à la parole de Allah ta^ala :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلاةِ فاغْسِلُواْ وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ وَامْسَحُواْ بِرُؤُوسِكُمْ وَأَرْجُلَكُمْ إِلَى الْكَعْبَينِ

(Ya ayyuhal-ladhina amanu idha qumtum ilassalati faghsilu wujuhakum wa aydiyakum ilal-marafiqi wamsahu biru’usikum wa arjulakum ilal-ka^bayn.)

qui signifie : «Ô vous qui avez cru, quand vous vous apprêtez à faire la prière, lavez vos visages, vos mains et vos avant-bras jusqu’aux coudes, passez les mains mouillées sur vos têtes et lavez vos pieds jusqu’aux chevilles» [sourat Al-Ma’idah / 6]

Le woudou’ comporte des actes obligatoires et des actes surérogatoires, il y a d’autre part un certain nombre de choses qui annulent le woudou’.

Les actes obligatoires du woudou’:

Il y a six actes obligatoires dans le woudou’. Sans l’un ou l’autre de ces actes le woudou’ n’est pas valable. Ces actes obligatoires sont les suivants :

1- l’intention : elle a lieu dans le cœur et doit êtres simultanée avec le lavage du visage. On dit par exemple dans son cœur : (nawaytou l-woudou’) «je fais l’intention de faire le woudou’».

2- laver le visage en entier : de l’endroit où les cheveux poussent habituellement jusqu’au menton, et d’une oreille à l’autre.

3- laver les mains et les avant-bras, coudes compris : le coude est la jointure des os de l’avant-bras et du bras.

4- passer la main mouillée sur la tête ou sur une partie de la tête : il suffit en effet de passer la main mouillée su une partie de la tête.

5- laver les pieds, chevilles comprises : les chevilles sont les deux os saillants de l’articulation du pied avec la jambe.

6- l’ordre : c’est-à-dire faire les actes obligatoires selon l’ordre dans lequel ils sont été cités, de sorte qu’intervienne d’abord l’intention au moment du lavage du visage, puis le lavage du visage, puis le lavage des mains et des avant-bras, puis le passage de la main mouillée sur une partie de la tête et enfin le lavage des pieds.

Les actes surérogatoires (sounnah) du woudou’ :

Ce sont les actes sans lesquels le woudou’ reste valable ; toutefois, on manque la récompense de ces actes si on ne les fait pas. Ainsi le woudou’ est valable de la part de celui qui ne fait pas les actes surérogatoires du woudou’ et il n’est pas valable de la part de celui qui ne fait pas l’un ou l’autre des actes obligatoires du woudou’.

Parmi les actes surérogatoires du woudou:

1- la basmalah –dire «bismi l-Lah» –;

2- laver les mains jusqu’aux poignets ;

3- utiliser le siwak –le frottoir à dent–;

4- faire couler l’eau à l’intérieur de la bouche ;

5- introduire de l’eau à l’intérieur du nez ;

6- passer la main mouillée sur toute la tête ;

7- passer la main mouillée sur les deux faces des oreilles, face apparente et face cachée, avec une eau nouvelle ;

8- faire entrer les doigts en faisant pénétrer l’eau entre les doigts et les orteils et faire entrer les doigts en faisant pénétrer l’eau à l’intérieur de la barbe épaisse ;

9- commencer par la droite avant la gauche ;

10- tripler : c’est-à-dire laver ou passer la main mouillée sur chaque membre trois fois ;

11- laver les membres qui doivent être lavés en y faisant passer la main;

12- faire les actes en continu, les membres les uns à la suite des autres : c’est-à-dire laver le membre avant que le membre précédent ait eu le temps de sécher ;

13- maintenir l’intention présente du début jusqu’à la fin de l’acte ;

14- réduire la quantité d’eau utilisée pour le woudou’ à un moudd par exemple ;

15- dépasser ce qu’il est obligatoire de laver lors du lavage du visage, cela s’appelle al-ghourr ;

16- dépasser ce qu’il est obligatoire de laver lors du lavage des mains et des pieds, cela s’appelle at-tahjil ;

Enfin, lorsqu’on a terminé le woudou’ il est recommandé de dire :

أَشْهَدُ أَنْ لاَ إِلهَ إِلاَّ اللهُ وَحْدَهُ لاَ شَرِيكَ لَهُ وَأَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّداً عَبْدُهُ وَرَسُولُهُ، اللَّهُمَّ اجْعَلْنِي مِنَ التَّوَابِينَ وَاجْعَلْنِي مِنَ الْمُتَطَهِّرِينَ

(ash-hadu alla ilaha illallahu wahdahu la sharika lah. Wa ash-hadu anna Muhammadan ^abduhu warasuluh. Allahumma j^alni minat-tawwabina waj^alni minal-mutatahhirin.)

ce qui signifie : «Je t’émoigne qu’il n’est de dieu que Allah et je témoigne que Mouhammad et Son esclave et Son messager. Ô Allah, fais que je sois au nombre de ceux qui se repentent et que je sois au nombre de ceux qui se purifient».

Show More

Related Articles

Back to top button