Partie Des Croyances

Leçon 9 : La foi en ce qui est rapporté du Prophète (1) : (le supplice de la tombe et sa félicité et l’interrogatoire par les deux anges Mounkar et Nakir)

 

Allah ta^ala a dit :

﴿ وَمَا يَنطِقُ عَنِ الْهَوَى إِنْ هُوَ إِلا وَحْيٌ يُوحَى

(wa ma yantiquou ^ani l-hawa ‘in houwa ‘il-la wahyoun youha)

Ce qui signifie: « Il ne ‘s’exprime pas sous l’effet de la passion; certes, ce qu’il dit n’est qu’une révélation Que Allah lui révèle » [sourat An-Najm / 3-4]

Allah ta^ala a envoyé notre maître Mouhammad fils de ^Abdou l-Lah fils de ^Abdou l-Mouttalib avec la religion de vérité. Il lui a ordonné de la transmettre aux gens. Notre maître Mouhammad s’est alors acquitté de cette mission en toute véracité et avec courage.

Tout ce que le Prophète a porté à notre connaissance est vérité, que cela concerne le domaine des choses licites et des choses illicites, l’histoire des prophètes ou encore les choses qui adviendront dans le futur, en ce bas monde ou dans l’au-delà.

Parmi les choses que notre maître Mouhammad a portées à notre connaissance, il y a le supplice de la tombe, la félicité de la tombe et l’interrogatoire par les deux anges Mounkar et Nakir.

-Le supplice de la tombe : Il est un devoir de croire Que Allah châtie tous les mécréants dans leurs tombes, Ainsi, il ordonne aux bestioles nuisibles de la terre de dévorer leurs corps et Il ordonne à la Terre de se refermer sur eux. Leurs tombes deviennent telles des antres de l’enfer et ils subissent encore d’autres genres de tourments et de supplices.

Quant aux musulmans désobéissants qui étaient grand pécheurs et sont morts sans s’être repentis, ils se répartissent en deux catégories : 1- une catégorie que Allah châtie dans la tombe, 2- une catégorie que Allah ne fait pas subir le supplice de la tombe. Il se peut que le pardon pour l’un d’eux soit pas la cause de la demande de pardon d’un musulman vivant pour lui ou bien par une récitation de Qour’an pour lui.

-La félicité de la tombe : Il est un devoir de croire que Allah accorde une félicité à Ses esclaves croyants et pieux dans leurs tombes. Comme exemple de cette félicité : leurs tombes sont éclairées d’une lumière semblable à celle de la pleine lune, elles sont élargies de soixante-dix coudées sur soixante-dix coudées et emplies de la lumière; il y a d’autres genres de félicité.

-L’interrogatoire par les deux anges Mounkar et Nakir : Il est un devoir de croire en Mounkar et Nakir qui sont deux anges noir-bleus. Ils interrogent le mort dans la tombe : « Que disais-tu de cet homme Mouhammad? » S’il est croyant, il dit : Je témoigne qu’il est l’esclave de Allah et Son Messager. S’il fait partie des mécréants, il ne peut pas prononcer cette phrase. Alors, ils le frappent entre les oreilles avec une masse de fer telle que les montagnes s’écrouleraient si elles en recevaient les coups.

L’interrogatoire par les deux anges a lieu pour le croyant et pour le mécréant. Mais le croyant accompli n’est atteint ni de panique ni d’inquiétude par leur interrogatoire car Allah raffermit son cœur. Ainsi, il n’est pas terrorisé par leur apparence effrayante. Les prophètes, les martyrs et les enfants- à savoir ceux qui sont morts avant la puberté- ne sont pas concernés par cet interrogatoire.

 

Questions

  1. Cite une preuve du Qour’an sur la véracité du Prophète en ce qu’il a transmis de la part de Allah.
  2. Cite certaines choses que le Prophète a annoncées.
  3. Pour qui a lieu le supplice de la tombe?
  4. Quel est l’état des musulmans désobéissants grands pécheurs une fois dans leurs tombes?
  5. Pour qui a lieu de la félicité de la tombe?
  6. Au sujet de qui sera interrogé l’esclave dans sa tombe? Qui sont les deux anges de l’interrogatoire?
  7. Pour qui a lieu l’interrogatoire dans la tombe et qui sera excepté de l’interrogatoire dans la tombe?
Show More

Related Articles

Back to top button