Partie des Comportements Islamiques

Leçon 10 : La rupture des relations familiales

 

Rompre les relations familiales est u péchés du corps et fait partie des grands péchés. C’est qu’une personne ne donne pas de nouvelle à ses proches de sorte qu’ils en ressentent un grand manque et au point que leurs cœurs éprouvent vis-à-vis d’elle un rejet, ou bien qu’elle cesse de les soutenir financièrement alors qu’ils sont dans le besoin, ou bien qu’elle cesse de leur rendre visite sans excuse.

On est excusé par exemple lorsqu’on n’a plus d’argent avec lequel on les aidait habituellement ou bien dans le cas où l’on possède de l’argent mais on en a besoin pour quelque chose de prioritaire.

Allah ta^ala dit :

﴿ فَهَلْ عَسَيْتُمْ إِن تَوَلَّيْتُمْ أَن تُفْسِدُوا فِي الأرْضِ وَتُقَطِّعُوا أَرْحَامَكُمْ أُوْلَئِكَ الَّذِينَ لَعَنَهُمُ اللَّهُ فَأَصَمَّهُمْ وَأَعْمَى أَبْصَارَهُمْ

(fahal ^açaytum ‘in tawallaytoum ‘an toufsidou fi l-‘ardi wa touqatti^ou ‘arhamakou; la^anahoumou L-lahou fa’asammahoum wa’ a^ma ‘absarahoum. )

Ce qui signifie :« Se peut-il que, vous détournant, vous semiez la corruption sur terre et que vous coupiez vos relations familiales. »[sourat Mouhammad / 22].

Le Prophète sallallahou ^alayhi wa sallam a dit :

لاَ يَدْخُلُ الْجَنَّةَ قَاطِعٌ

(la yadkhouloul-jannata qati^)

Ce qui signifie : « Celui qui rompt les relations avec les proches parents n’entrera pas [avec les premiers à y entrer] au paradis » [rapporté par Al-Boukhariyy]. Celui-là n’entrera donc pas au paradis parmi les premiers à y entrer, il n’y entrera qu’après un châtiment dans le feu de l’enfer si Allah ne lui pardonne pas.

Maintenir les relations familiales : il s’agit de maintenir les relations familiales avec les proches tels que les tantes maternelles et paternelles, leurs enfants, les oncles maternels et paternels et leurs enfants. Un des compagnons demanda au Messager de Allah sallallahou ^alayhi wa sallam : «Qu’est-ce qui nous sauvera, ô Messager de Allah ?», le Messager de Allah lui a répondu :

تَصِلُ مَنْ قَطَعَكَ وَتُعْطِي مَنْ حَرَمَكَ وَتَعْفُو عَمَّنْ ظَلَمَكَ

(tasilou man qata^aka wa tou^ti man haramaka wa ta^fou^amman dhalamak)

Ce qui signifie : « Tu entretiens les relations familiales avec celui qui les a rompues avec toi, tu donnes à qui ne t’as pas donné et tu pardonnes à qui a fait preuve d’injustice envers toi » [rapporté par At-Tirmidhiyy].

Ces trois éminentes qualités faisaient partie des qualités et du comportement du Messager sallallahou ^alayhi wa sallam. Parmi ces qualités, il y a donc l’entretien des relations familiales avec celui qui les a rompues, c’est-à-dire que le proche parent a un droit sur l’entretien du lien familial avec lui. Par conséquent, il n’est pas permis à quelqu’un de rompre avec un des proches avec lequel il est un devoir d’entretenir des relations familiales, de manière que ce proche parent ressente une froideur, même s’il a lui-même cessé de rendre visite.

L’entretien complet des relations familiales : il consiste à entretenir ces relations avec celui des proches qui les a rompues avec nous. On ne dit pas : (Ce proche parent ne me rend pas visite alors je ne lui rends pas visite). Il n’est pas permis de répondre à la rupture par la rupture. Par contre, il est un devoir de répondre à la rupture pas l’entretien des relations. Le Messager de Allah sallallahou ^alayhi wa sallam a dit :

لَيْسَ الْوَاصِلُ بِالْمُكَافِىءِ وَلكِنَّ الْوَاصِلَ مَنْ وَصَلَ رَحِمَهُ إِذََا قَطَعَتْ

(layça l-wasilou bi l-moukafi’ wa lakinna l-wasila man wasala rahimahou ‘idha qata^at)

Ce qui signifie : « Celui qui entretient, complètement les relations avec ses proches parents, ce n’est pas celui qui rend la pareille mais c’est celui qui entretient les relations avec ceux qui les ont rompues avec lui » [rapporté par Mouslim].

Dans ce hadith, il y a une preuve qu’entretenir des liens avec ses proches qui les ont rompus avec nous est meilleur qu’entretenir des liens avec ses proches qui les maintiennent, car ceci fait partie du comportement d’excellence auquel la Loi de l’Islam incite fortement.

 

Questions

1- Quel est le jugement de rompre les liens de parenté? De quels péchés fait-il partie?

2- Comment a lieu la rupture des liens avec les proches?

3- Cite une ayah au sujet de l’interdiction de rompre ses liens de parenté.

4- Cite un hadith au sujet de l’interdiction de rompre ses liens de parenté. Quelle est sa signification?

5- Qu’est-ce qui est visé par « proches parents »?

6- Cite un hadith au sujet du mérite du maintien des liens de parenté.

7- En quoi consiste le maintien complet des liens avec ses propres parents?

8- Cite un hadith qui montre que c’est chose méritoire d’agir en bien avec le proche qui a rompu ses liens de parenté avec soi.

Show More

Related Articles

Back to top button