Partie des Comportements Islamiques

Leçon 8 : Les jeux interdits

 

Jouer à des jeux interdits par la Loi fait parties des péchés de la main. Parmi ces jeux interdits –qui sont nombreux– on compte : la figuration d’un être ayant une âme, les jeux de dés, les jeux de cartes et d’autres jeux que ces deux derniers lorsqu’ils s’appuient sur le hasard et la conjecture et non sur la réflexion et le calcul.

De plus, les jeux interdits mènent à la dispute et à la discorde entre les gens et ils entraînent beaucoup de maux.

Les jeux de dés : en arabe, cela se dit nard ou encore nardachir par référence au premier des rois perses pour qui ce jeu a été inventé. Le Phrophète sallallahou ^alayhi wa sallam a dit :

مَنْ لَعِبَ بِالنَّرْدَشِيرِ فَكَأَنَّمَا غَمَسَ يَدَهُ فِي لَحْمِ خِنْزِيرٍ وَدَمِهِ

(man la^iba bi n-nardachiri faka’annama ghamaça yadahou fi lahmi khinzirin wa damihi)

Ce qui signifie : « Celui qui joue aux dés, c’est comme s’il plongeait la main dans la chaire de porc et dans son sang » [rapporté par Abou Dawoud et Ibnou Majah].

Les jeux de cartes : ils sont analogues aux jeux de dés car toutes les sortes de jeux qui s’appuient sur le hasard et la conjecture et non sur la réflexion et le calcul sont interdits ; de même le jeu de dominos car c’est un jeux où l’on ne s’appuie que sur le hasard et la conjecture. Si l’on joue à ces mêmes jeux avec une mise –c’est-à-dire contre une somme payée par le perdant du jeu–, cela devient un pari d’argent (qimar) qui fait partie des grands péchés.

– Il en va autrement du jeu d’échecs qui ne répond pas à la même définition que le jeu de dés. Les échecs en effet font appel à la réflexion et au calcul avant de déplacer les pièces – et ce qui à été rapporté, que le Prophète sallallahou ^alayhi wa sallam aurait blâmé ce jeu, n’est pas confirmé, car c’est là un jeu conçu pour développer la saine réflexion, la bonne gestion et la stratégie organisée. Il est par ailleurs fort utile pour la stratégie et pour le calcul.

Figurer un être ayant une âme : c’est un autre péché des mains. Figurer un être qui a une âme, que ce soit en relief, moulé sur un plafond ou un mur, dessiné sur une feuille, brodé sur un vêtement ou autre. Font exception à cela les poupées des petites filles. Pour qu’il soit interdit de conserver une représentation, il est une condition que l’être figuré puisse vivre sous l’aspect avec lequel il a été représenté.

 

Questions

1- Énumère quelques-uns des jeux interdits.

2- Pourquoi ces jeux sont-ils interdits ?

3- Pourquoi est-il interdit de jouer aux dés ? Quelle est la preuve là-dessus?

4- Pourquoi est-il interdit de jouer aux cartes ?

5- Quel est le jugement de la Loi concernant le jeu d’échecs ? Qu’est-ce que ce jeu fait intervenir ?

6- Quel est le jugement de la Loi concernant la figuration d’un être ayant une âme ? Qu’est-ce qui est excepté de cette règle ?

Show More

Related Articles

Back to top button